Inscrivez-vous à notre newsletter

Homéopathie
La preuve par les faits

Pour une santé
globale et plurielle

Déjà
1 316 146
signatures

Homéopathie
la preuve
par les faits
voir les preuves

L'importance de la dynamisation

Preuve que l’homéopathie n’est pas juste une histoire de dilution

Qu’est-ce que la dynamisation ?

Les médicaments homéopathiques sont fabriqués à partir de sources végétales, minérales ou animales dites « souches », ou « substances de départ ». Cette substance de départ est diluée puis subit une agitation puissante : la dynamisation.[1] Cette étape de [dilution + dynamisation] est alors répétée jusqu’à obtenir la hauteur de dilution souhaitée pour le médicament (5 CH, 9 CH, 15 CH…).

 

Une étape essentielle à la nature unique de l’homéopathie

Des chercheurs ont démontré par des analyses physiques (utilisant par exemple la résonance magnétique nucléaire)[2] que la dynamisation permet de différencier les solutions homéopathiques des solutions simplement diluées.

Une étape essentielle à l’activité biologique de l’homéopathie

Des chercheurs ont comparé l’activité biologique de solutions homéopathiques à celle de solutions simplement diluées.

Ces études fondamentales, menées notamment sur des végétaux, démontrent que la dynamisation joue un rôle clef : une solution homéopathique diluée et dynamisée a des effets biologiques qu’on ne verrait pas si elle était simplement diluée[3].

 

[1]

 

[2] Demangeat JL. Gas nanobubbles and aqueous nanostructures: the crucial role of dynamization. Homeopathy 2015;104(2):101-115

 

[3] Betti L, Trebbi G, Kokornaczyk MO, Nani D, et al. Number of succussion strokes a!ects e!ectiveness of ultra-high-diluted arsenic on in vitro wheat germination and polycrystalline structures obtained by droplet evaporation method. Homeopathy 2017 Feb;106(1):47-54.

Les données présentées ne peuvent en aucun cas être extrapolées à une quelconque propriété ou usage clinique chez l’Homme qui nécessiterait des études complémentaires.

Retour au sommaire

En savoir plus sur le site
du Homeopathy Research Institute
(en français)

Cliquer ici