Inscrivez-vous à notre newsletter

Homéopathie
Ensemble, continuons à faire ce choix

Pour une santé
globale et plurielle

Déjà
1 316 395
signatures

Homéopathie
la preuve
par les faits
voir les preuves

L’homéopathie, une thérapeutique ancrée dans la médecine, strictement réglementée et contrôlée.

Elle est prescrite par des milliers de médecins et plébiscitée par des millions de patients en France. Encadrée, l’homéopathie est une thérapeutique qui, de par son statut de médicament, répond à des standards de sécurité et qualité. Elle s’inscrit à part entière dans la médecine.

 

 

 

L’HOMÉOPATHIE EST MÉDICALE. 

 

  1. ELLE POSSÈDE LE STATUT DE MÉDICAMENT.

 

Les médicaments homéopathiques sont soumis à une AMM, une Autorisation de Mise sur le Marché, délivrée en France par l’ANSM, l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé.

Tout médicament ne peut être commercialisé que s’il est autorisé. Suivant un processus strict et réglementé par les autorités, le médicament homéopathique reçoit ainsi une autorisation délivrée par l’ANSM, garantissant sa qualité et son innocuité.

En France, les médicaments homéopathiques ont obtenu le statut de médicament en 1965. Ils sont également reconnus par la Directive Européenne n°92-73 du 22 septembre 1992 reprise dans la Directive 2001/83/CE. Cette directive européenne représente le cadre légal des médicaments homéopathiques et constitue une garantie de qualité, de fiabilité et de reproductibilité.

 

  1. ELLE EST PRESCRITE ET CONSEILLÉE PAR DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ.

 

L’homéopathie est médicalement reconnue par des milliers de professionnels de santé : médecins généralistes, pharmaciens, sages-femmes ou encore vétérinaires la prescrivent ou la conseillent en première intention ou en complément de traitements, selon les besoins du patient. En France, près de 45 000 médecins généralistes la prescrivent[i] et 78% des sages-femmes la prescrivent régulièrement[ii].

 

  1. LES MÉDICAMENTS HOMÉOPATHIQUES SONT CONTRÔLÉS ET DE QUALITÉ.

 

Les médicaments homéopathiques exploitent les propriétés thérapeutiques de milliers de substances d’origine variée : végétale, animale, minérale et chimique. La qualité des matières premières est garantie et établie sur la base de critères stricts et précis issus d’un cahier des charges : conditions de récolte, traçabilité, identification et contrôles qualité.

 

  • Les laboratoires pharmaceutiques homéopathiques s’entourent de professionnels hautement qualifiés et certifiés, en favorisant au maximum la proximité.
  • Ces partenaires sont régulièrement audités.
  • Tracées jusqu’à l’arrivée aux laboratoires, les matières premières sont soumises à des contrôles qualité

 

Comme toutes les industries pharmaceutiques, les sites des laboratoires pharmaceutiques homéopathiques sont audités en moyenne tous les 3 ans par les autorités réglementaires, notamment françaises, russes et américaines.

 

 

 

L’HOMÉOPATHIE EST SCIENTIFIQUE.

 

L’homéopathie fait l’objet d’une recherche fondamentale et clinique rigoureuse et de nombreuses études de qualité sont publiées à travers le monde :

  • Plus de 7 000 publications sont référencées sur le site PubMed (base de données en biologie et médecine), dont plus de 1 100 ces cinq dernières années et 273 depuis 2021[iii].
  • Jusqu’à fin 2020, 233 essais contrôlés randomisés* en homéopathie traitant 129 maladies différentes ont été publiés dans des revues à comité de lecture[iv].

 

*Dans une étude randomisée, les patients sont répartis de façon aléatoire dans chacun des groupes. Dans une étude « contrôlée », les résultats du groupe « test » ayant reçu le médicament à évaluer ont été comparés aux résultats d’un groupe « contrôle », dans lequel les patients ont reçu un placebo à la place du médicament à évaluer.

 

« Aux quatre coins de la planète, des scientifiques appartenant à des universités, des instituts de recherche et des hôpitaux de renom, font de la recherche en homéopathie en utilisant les mêmes techniques que celles utilisées dans la recherche de traitements médicaux conventionnels. »

Homeopathy Research Institute.

 

 

Loin d’être une simple croyance, l’homéopathie fait partie intégrante de la médecine. Elle est médicalement reconnue par des milliers de professionnels de santé – médecins généralistes, pharmaciens, sages-femmes, vétérinaires – qui la prescrivent ou la conseillent en première intention ou en complément de traitements, selon les besoins du patient. Les médicaments homéopathiques sont réglementés et encadrés par les autorités sanitaires, en France, en Europe et dans de nombreux pays à travers le monde. Enfin, l’homéopathie fait l’objet d’une recherche fondamentale et clinique rigoureuse et de publications dans des revues scientifiques internationales.

 

 

[i] Source : Etude de la prescription & délivrance de HNC en France, conduite par IQVIA en juillet 2021

[ii] Etude « Les sages-femmes libérales et l’homéopathie » réalisée en 2013 par Imago auprès de 212 sages-femmes libérales. Si l’on s’autorise à extrapoler au nombre de sages-femmes libérales en France en 2017, cela représente environ 5000 sages-femmes qui prescrivent régulièrement des médicaments homéopathiques.

 

[iii] Source : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/?term=homeopath*&filter=years.2021-2022, consulté le 4 mars 2022

 

[iv] Source : https://www.hri-research.org/fr/ressources/homeopathy-faqs/preuves-scientifiques-de-lhomeopathie/, consulté le 24 février 2022