Inscrivez-vous à notre newsletter

Homéopathie
Ensemble, continuons à faire ce choix

Pour une santé
globale et plurielle

Déjà
1 316 395
signatures

Homéopathie
la preuve
par les faits
voir les preuves

L’homéopathie, soyons au rendez-vous en 2021 !

Malgré son déremboursement entré en vigueur ce 1er janvier 2021, l’homéopathie reste plus que jamais nécessaire à notre santé, et de nombreuses mutuelles la remboursent. En 2021, continuons ensemble à faire de cette thérapeutique, notre avenir !

Pendant de longs mois, nous nous sommes mobilisés pour maintenir le remboursement des médicaments homéopathiques. Nous vous remercions d’avoir été au rendez-vous et de vous être mobilisés pour défendre cette thérapeutique qui a montré toute son efficacité et ce depuis des siècles. Mais le gouvernement et le Conseil d’Etat, le 18 décembre dernier, en ont décidé autrement et les médicaments homéopathiques ne sont plus remboursés à partir depuis le 1er janvier. Qu’est-ce que cela veut dire concrètement ? Quelles sont les conséquences pratiques de ce déremboursement ? Tour d’horizon complet de cette nouvelle situation.

Il est tout d’abord important de rappeler que l’homéopathie garde son statut de médicament. Il est toujours possible de prescrire des médicaments homéopathiques. (lire encadré ci-dessous).

Le déremboursement des médicaments homéopathiques va entraîner une hausse mécanique de leur prix. En effet la TVA passe de 2,1 à 10%. De plus, le prix n’est plus encadré et chaque pharmacien pourra décider de fixer le prix qui lui semble le plus juste. Ce nouveau montant sera à la charge du patient mais tout ou partie pourra être couvert par sa mutuelle.

 

L’année 2020 a mis en exergue l’importance de faire librement le choix d’une santé responsable, préservant ce qui nous entoure, tout en étant accessible au plus grand nombre. La médecine intégrative et plus particulièrement l’homéopathie apportent des réponses à ces défis sociétaux majeurs, et seront plus que jamais présentes, dans les années à venir,  aux côtés des patients pour assurer la qualité et la continuité du parcours de soins, parfois mise à mal en cette période de crise sanitaire.

L’année 2021 ouvre donc une nouvelle ère pour l’homéopathie.

Grâce à votre mobilisation et à notre détermination sans faille, nous sommes sûrs que nous réussirons à garantir la meilleure accessibilité possible à cette thérapeutique d’avenir.

 

Continuons à faire le choix d’une santé responsable et d’une médecine intégrative !

 


 

L’homéopathie, un médicament toujours disponible en officine

Il est important de noter que l’homéopathie conserve son statut de médicament. C’est un point essentiel. Aucune autorité sanitaire française ne remet en cause ce statut. Les médecins, homéopathes ou non, peuvent continuer à prescrire ces médicaments. Le déremboursement des médicaments homéopathiques n’a aucun impact sur le prix des consultations des médecins, ni sur leur remboursement de la consultation par l’assurance maladie. L’homéopathie restera également disponible en officine. Votre pharmacien sera toujours là pour vous conseiller et vous orienter.

Lorsqu’un médicament n’est plus remboursé par la Sécurité sociale, chaque mutuelle fait un arbitrage afin d’intégrer tel ou tel médicament dans les différentes offres proposées à leurs clients. Nous vous proposons de vérifier auprès de votre complémentaire santé si la prise en charge du remboursement de l’homéopathie est intégrée dans votre offre.