Inscrivez-vous à notre newsletter

Homéopathie
Ensemble, continuons à faire ce choix

Pour une santé
globale et plurielle

Déjà
1 316 395
signatures

Homéopathie
la preuve
par les faits
voir les preuves

L’homéopathie en soutien des fêtes de fin d’année

Les fêtes de fin d’année approchent à grands pas, et l’organisme s’apprête à être particulièrement sollicité. Stress des préparatifs, excitation des fêtes, repas copieux, excès… sont souvent à l’origine de troubles digestifs, du sommeil ou encore anxieux. L’homéopathie peut être d’une grande aide pour prendre en charge les symptômes associés à ces troubles. Le docteur Antoine Demonceaux, médecin généraliste, homéopathe, psychanalyste et président du collectif Safemed, nous partage ses conseils pour traverser cette période de fin d’année sereinement et en bonne santé, afin de ne pas en subir les conséquences en janvier !

Comment préparer son organisme en amont des fêtes ?

La fin d’année est difficile pour toute la famille, entre fatigue et maladies hivernales variées, le corps et l’esprit sont mis à rude épreuve ! C’est pourquoi, on commence dès le mois de décembre à prendre soin de soi et de ses proches, en se concentrant sur 3 gestes :

  • Adopter une alimentation équilibrée

Il est conseillé de consommer des fruits et des légumes de saison (biologiques de préférence) et de limiter les viandes et les laitages acides et agressifs pour l’organisme. Il est aussi important d’avoir de bons apports en vitamines D et en zinc pour stimuler les défenses immunitaires. Savez-vous que les huitres sont une excellente source de zinc ? Elles peuvent être consommées tous les 15 jours jusqu’à mi-janvier pour couvrir les besoins du corps.

 

  • Privilégier une activité physique régulière 

Bouger est un des premiers réflexes à acquérir pour être en bonne santé ! Cette mise en mouvement est capitale pour oxygéner les poumons et retrouver de l’énergie. À vous de jouer !

 

  • Gérer ses émotions

L’homéopathie et les techniques de relaxation (yoga, sophrologie…) vont permettre de prendre en charge le stress, l’énervement ou encore l’anxiété liés à la période.

Il faut également veiller à dormir suffisamment. L’organisme a besoin de nuits réparatrices. Une à deux fois par semaine, il est judicieux de se coucher de bonne heure pour mieux gérer la fatigue physique mais aussi la fatigue liée au stress.

 

Ce n’est pas tout ! Pour les plus petits (et parfois pour les grands), l’excitation joyeuse à l’approche de Noël peut causer des troubles du sommeil. L’homéopathie va pouvoir gérer les symptômes associés et cela, dès les premiers signes.

 

Quels gestes adopter pendant les fêtes ?

Avec les célébrations successives des réveillons de Noël et du Nouvel An, on alterne entre consommation d’alcool et prise de repas copieux. Le fait d’être en excès va provoquer des troubles digestifs, avec des symptômes tels que : lourdeurs d’estomac, nausées et maux de tête.

Dans tout ce que l’on ingère, il y a 3 éléments qui vont perturber l’organisme : le sucre, les graisses saturées (crème fraiche, beurre, etc) et les sulfites contenus dans les alcools et de nombreux aliments industriels. Les sulfites ont une action de blocage sur le foie et donnent particulièrement mal à la tête.

Dès le début des manifestations, l’homéopathie va être d’une aide précieuse pour l’organisme. Une sélection de médicaments homéopathiques est recommandée pour soulager les symptômes liés aux troubles digestifs.

En parallèle, il est conseillé de boire 1,5L d’eau par jour. Pour varier, on peut alterner les prises d’eau avec des tisanes drainantes tout au long de la journée.

A noter que pour certaines personnes plus fragiles et plus sensibles au niveau du foie et de la vésicule, il peut être intéressant de tester un traitement homéopathique de fond, en consultant un médecin généraliste homéopathe.

 

Et après ?

Dès le début du mois de janvier, on se remet au vert et on reprend les bonnes habitudes d’avant et pendant les fêtes : hydratation, activité physique régulière et alimentation équilibrée. Après 50 ans, il est impératif d’aller marcher tous les jours !

Dans cette nouvelle phase post-excès, l’homéopathie peut aider pour récupérer plus vite en termes de fatigue et de troubles digestifs persistants.

Chacun, dans son corps et avec son histoire de vie, a des besoins spécifiques. Pour bénéficier du médicament homéopathique approprié et personnalisé, consultez un médecin qui pratique l’homéopathie ou demandez conseil à votre pharmacien !

 

Le Dr Antoine Demonceaux est aussi co-auteur du livre : « Le guide de l’homéopathie familiale ».

Ce guide ultra complet permet de découvrir l’homéopathie pour prendre en charge les maux de toute la famille. Les auteurs experts rassemblent des informations pratiques et actualisées pour une consultation et un usage simplifiés.

 

  • 100 médicaments homéopathiques détaillés pour bien connaître leurs atouts et leurs spécificités d’utilisation (propriétés, formes disponibles, posologie…).
  • 10 trousses pour parer aux problèmes principaux : médicaments homéopathiques indispensables, trousses d’urgence ou de voyage, trousses classées par saisons ou par thématiques (maux féminins, enfant, adolescent).
  • 75 troubles analysés et plus de 300 conseils homéopathiques proposés pour trouver la solution la plus adaptée à chacun des membres de la famille.