Inscrivez-vous à notre newsletter

Homéopathie
Ensemble, continuons à faire ce choix

Pour une santé
globale et plurielle

Déjà
1 316 395
signatures

Homéopathie
la preuve
par les faits
voir les preuves

L’homéopathie en soins de support améliore la qualité de vie des patients atteints de cancer

A l’occasion de la campagne d’Octobre Rose, l’équipe MonHoméoMonChoix a décidé de mettre en avant l’étude du Professeur Frass. Les résultats démontrent les effets positifs des traitements homéopathiques, pris en complément des traitements conventionnels, sur la qualité de vie des patients atteints de cancer du poumon ainsi que sur leur survie.

source : https://www.shisso-info.com/

 

L’étude a été conduite par le Professeur Michael Frass, médecin spécialiste en médecine interne en unité Oncologie hospitalière et professeur à l’Université de médecine de Vienne en Autriche, très impliqué dans la médecine intégrative.

Publiée en 2020 dans le journal The Oncologist[1], revue spécialisée en oncologie et hématologie, cette étude évalue l’impact des traitements homéopathiques sur la qualité de vie (critère principal) et sur la survie (critère secondaire) des patients atteints de cancer du poumon de stade avancé.

 

Une expérimentation qui suit une méthodologie rigoureuse

Le Pr. Frass a mis en place une étude multicentrique contrôlée randomisée en double aveugle contre placebo à trois bras, c’est-à-dire :

  • un groupe dit “homéopathie”, dans lequel les patients ont reçu en plus de leur traitement conventionnel contre le cancer, un traitement homéopathique
  • un groupe dit “placebo” dans lequel les patients ont reçu en plus de leur traitement conventionnel contre le cancer,un placebo
  • un groupe “contrôle”, dans lequel les patients ont reçu uniquement leur traitement conventionnel contre le cancer

 

Afin que les résultats soient parfaitement objectifs ni les patients, ni leurs médecins ne savaient s’ils recevaient le médicament homéopathique ou le placebo : c’est ce que l’on appelle une étude en double aveugle.

 

 

Des résultats de l’étude sans appel !

Retour sur l’évaluation de la qualité de vie

Les patients ont rempli deux questionnaires spécialisés pour évaluer la qualité de vie à 3 moments : au début de l’étude, à 9 semaines puis à 18 semaines.

Ces questionnaires ont permis de mesurer différents effets secondaires, imputables à la pathologie en elle-même ou à son traitement, comme la fatigue, les nausées, la perte d’appétit, les douleurs…

Au bout de 18 semaines, tous les paramètres de qualité de vie étudiés dans le groupe “homéopathie” ont été significativement améliorés par rapport au groupe “placebo”.

 

Retour sur l’évaluation de la survie

Elle a été réalisée deux ans après le début de l’étude.

Les chercheurs ont ainsi constaté une augmentation du temps de survie de 7 mois chez les patients traités avec le traitement homéopathique en complément de leur traitement conventionnel, par rapport au groupe contrôle (9 mois dans le groupe contrôle, vs 16 mois dans le groupe homéopathie).

 

Important : Les traitements homéopathiques ne guérissent pas les cancers. Cet impact sur la survie peut s’expliquer par l’amélioration de la qualité de vie des patients, d’une atténuation des effets secondaires, ce qui leur permet de mieux tolérer les traitements conventionnels et d’éviter les interruptions de traitement.

 

 

Que retenir de l’étude du Pr Michael Frass ?

L’étude a démontré qu’un traitement homéopathique, pris en complément de leurs traitements du cancer, aide les patients à mieux vivre leur maladie et leur traitement, en diminuant de manière importante certains symptômes invalidants. Cette amélioration de leur santé et de leur bien être conduit même à leur donner plus de temps de vie, et ce dans de meilleures conditions.

Ces résultats confirment les résultats d’une précédente étude datant de 2015, opérée par la même équipe de chercheurs, et qui a attesté des bienfaits de l’homéopathie sur la qualité de vie des patients atteints de différents types de cancer.

 

 

Pour aller plus loin :

Une autre publication[2], datée de mars 2021, vient confirmer l’effet positif des traitements homéopathiques en soins de support en oncologie. Elle nous vient du Dr. Jean-Lionel Bagot, médecin français, spécialisé dans les soins d’accompagnement en cancérologie et pionnier de l’oncologie intégrative. Sur les 535 patients participant, l’étude met en évidence que :

  • 83% des patients atteints de cancer et utilisant l’homéopathie en soins de support sont satisfaits de cette prise en charge
  • Les symptômes invalidants comme la fatigue, la douleur, l’anxiété et la diarrhée sont améliorés dans 80% des cas.

 

[1] M. Frass et Al, Homeopathic Treatment as an Add-On Therapy May Improve Quality of Life and Prolong Survival in Patients with Non-Small Cell Lung Cancer: A Prospective, Randomized, Placebo-Controlled, Double-Blind, Three-Arm, Multicenter Study, in The Oncologist, 2020. Lien : https://theoncologist.onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/onco.13548

 

[2] Étude du Dr. Jean-Lionel Bagot, Adeline Legrand, Ingrid Theunissen: Use of Homeopathy in Integrative Oncology in Strasbourg, France : Multi-center Cross Sectional Descriptive Study of Patients undergoing Cancer Treatment, in Homeopathy. PubMed, 2021. Lien : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33662993/