Inscrivez-vous à notre newsletter

Homéopathie
Ensemble, continuons à faire ce choix

Pour une santé
globale et plurielle

Déjà
1 316 395
signatures

Homéopathie
la preuve
par les faits
voir les preuves

Savez-vous que la plupart des complémentaires santé prennent en charge les médicaments homéopathiques ?

Les contrats des complémentaires santé peuvent parfois paraître fastidieux à décrypter. Il n’est pas toujours évident de s’y retrouver pour comprendre ce qu’ils couvrent et à quelle hauteur, notamment lorsqu’il s’agit d’un contrat souscrit par l’entreprise.

Savez-vous que la plupart des complémentaires santé prennent en charge les médicaments homéopathiques ?

Une complémentaire santé (communément appelée mutuelle) offre à ses adhérents la possibilité d’être remboursés d’une partie ou de la totalité des frais de santé qui ne sont pas couverts par la sécurité sociale. Les contrats des complémentaires santé peuvent parfois paraître fastidieux à décrypter. Il n’est pas toujours évident de s’y retrouver pour comprendre ce qu’ils couvrent et à quelle hauteur, notamment lorsqu’il s’agit d’un contrat souscrit par l’entreprise.

En cette nouvelle rentrée et à l’approche du changement de saison, l’équipe MonHoméoMonChoix vous livre ses conseils pour vérifier la prise en charge de l’homéopathie par votre complémentaire santé et aborder ainsi les prochains mois avec sérénité, pour vous et toute la famille !

D’après une récente étude, un français sur deux déclare être prêt à changer de mutuelle si elle prenait en charge l’homéopathie[1] ! Il faut savoir que la grande majorité des complémentaires santé proposent des solutions pour rembourser les médicaments homéopathiques. Cette prise en charge, sous forme de forfait annuel, se retrouve au sein du poste généralement appelé : « Prévention, médecines douces, bien-être, etc. ». En fonction des mutuelles, les options d’accès s’offrent alors aux adhérents :

  • Soit une ligne dédiée « médicament homéopathique »,

 

  • Soit un pack global comprenant l’homéopathie et se nommant le plus souvent « pharmacie prescrite non remboursable » ou parfois « automédication ».

 

La prise en charge de l’homéopathie peut être complexe à décoder car elle dépend de plusieurs critères, comme par exemple l’année de souscription ou encore le niveau de gamme du contrat. Etant donné que ces critères sont variables d’une complémentaire santé à l’autre, le plus simple reste de se renseigner directement auprès de la vôtre !

Une fois les informations prises auprès de votre complémentaire santé pour vous assurer que l’homéopathie fait bien partie de votre contrat, et dans quelles conditions, vous pouvez vous mettre en ordre de marche et acquérir les réflexes suivants :

  • Demandez systématiquement une facture de vos médicaments homéopathiques à votre pharmacien,

 

  • Puis, pour être remboursé(e), envoyez une copie de cette facture à votre mutuelle.

 

À vous de jouer !

 

[1] Etude HARRIS INTERACTIVE – Août 2022 « Les Français et leur perception de l’homéopathie »