Inscrivez-vous à notre newsletter

Homéopathie
Ensemble, continuons
à faire ce choix

Pour une santé
globale et plurielle

Déjà
1 315 364
signatures

Comment l’homéopathie améliore-t-elle notre immunité ?

Booster son système immunitaire pour rester en pleine forme, voilà qui est essentiel en cette période de stress et de pandémie. Et avec l’arrivée de l’automne, où l’organisme est plus affaibli, il est nécessaire d’adopter certains réflexes préventifs, comme une bonne alimentation ou de l’homéopathie, qui peut aider à renforcer son immunité.

Crédit photo : Design vecteur créé par freepik – fr.freepik.com

 

L’homéopathie renforce nos défenses naturelles

L’immunité [1] désigne la capacité de l’organisme à se défendre contre des agents étrangers (virus, bactéries, champignons, parasites, etc.). Elle peut être naturelle, c’est-à-dire active depuis notre naissance, ou acquise grâce à notre mémoire immunitaire.

L’immunité acquise fait référence à la capacité du corps à apprendre, à s’adapter et à se souvenir d’une menace. Ainsi, dans le cas où nous rencontrions à nouveau certaines maladies déjà contractées, notre corps peut libérer les anticorps et les défenses immunitaires adéquates pour la combattre.

En revanche, si l’organisme n’a jamais été confronté à une maladie auparavant, cette mémoire immunitaire n’est pas présente et le corps a davantage de mal à s’organiser pour réagir promptement et efficacement. C’est la raison pour laquelle il est important de renforcer son immunité naturelle.

Cette immunité naturelle, également appelée immunité innée, permet de neutraliser la plupart des agents infectieux. Elle se compose principalement des barrières naturelles que constituent la peau, les larmes ou les muqueuses. Cette immunité naturelle peut être fragilisée ou renforcée en fonction des habitudes et des pratiques de chacun.

Un certain nombre d’éléments et de bonnes pratiques permettent de booster le système immunitaire, notamment grâce à une bonne hygiène de vie, une alimentation saine et une activité physique régulière. Il est également possible de se tourner vers des compléments alimentaires et des huiles essentielles pour renforcer ses défenses naturelles. Mais si on souhaite agir sur le long terme et sans effet secondaire, l’homéopathie reste une thérapeutique sûre et conseillée par de nombreux médecins généralistes homéopathes ou pharmaciens, pour soutenir le système immunitaire.

Ainsi, traditionnellement, les médecins homéopathes prescrivent des médicaments homéopathiques pour améliorer l’immunité en période d’épidémies virales, par exemple, ou de problèmes intestinaux de type gastroentérite ou contre les infections hivernales.

 

L’homéopathie en appui, à l’approche de l’hiver

L’homéopathie est donc une thérapeutique toute indiquée pour booster son immunité naturelle à l’approche de l’hiver, éviter l’apparition de maladies ou tout du moins minimiser leurs effets. En effet, au cours des mois les plus froids de l’année, le corps fait face à une double menace.

D’une part, les virus circulent plus facilement lorsque nous sommes à l’intérieur. D’autre part, l’organisme tourne un peu au ralenti (stress, fatigue, carences en vitamines…) à cause notamment de la diminution des heures d’ensoleillement. Autant de facteurs qui expliquent que l’organisme voit ses capacités à lutter contre les agressions extérieures amoindries.

C’est là que l’homéopathie peut entrer en jeu. Les professionnels de santé la conseillent régulièrement pour améliorer l’immunité, atténuer la virulence des symptômes ou encore favoriser une guérison plus rapide.

 

Avec l’homéopathie, l’individu pris dans sa totalité

Parce qu’elle prend en charge l’individu dans sa globalité tout en lui assurant un traitement individualisé, l’homéopathie est une thérapeutique particulièrement efficace pour aider les patients à renforcer leur immunité naturelle. Chacun, dans son corps et avec son historique de vie, a des besoins spécifiques et d’éventuels déficits.

L’approche holistique de l’homéopathie participe au renforcement général de l’état de santé du patient, notamment en prenant en compte, dès le départ, le besoin de renforcer ses défenses naturelles.

Cette approche n’est possible que parce que la thérapeutique homéopathique inclut dans son traitement l’examen du contexte psychologique, de l’environnement de vie, etc. Tous ces facteurs aident à la prescription de médicaments appropriés et personnalisés. Ainsi, des symptômes identiques chez deux individus peuvent être traités différemment en fonction des données personnelles de chacun.

C’est cette prise en compte des réalités individuelles qui explique que de plus en plus d’oncologues ont recours à l’homéopathie pour aider leurs patients atteints de cancer à améliorer leur qualité de vie en parallèle de traitements lourds (notamment la chimiothérapie et la radiothérapie) qui mettent à mal leurs systèmes immunitaires.

 

[1] Selon la définition du dictionnaire Larousse : https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/immunit%C3%A9/41753