Inscrivez-vous à notre newsletter

Homéopathie
Ensemble, continuons à faire ce choix

Pour une santé
globale et plurielle

Déjà
1 316 162
signatures

Homéopathie
la preuve
par les faits
voir les preuves

« Homeo Populi est un mouvement fondé par des patients pour d’autres patients ! »

Créé en 2019 au Québec, Homeo Populi est un mouvement « citoyen » regroupant les patients qui défendent l’homéopathie. Ses co-fondatrices, Alexandra Pilarski et Talia Markarian, reviennent pour MonHoméoMonChoix sur sa genèse et ses prochaines actions avec, en ligne de mire, la liberté de choix de l’homéopathie en Amérique du Nord.

MonHoméoMonChoix – Pouvez-vous nous expliquer la genèse de l’association ?

Homéo Populi – L’idée de mettre Homeo Populi sur pied a été longuement pensée. Dès 2017, des réunions embryonnaires ont eu lieu. Jusqu’à ce jour, le Québec ne comptait aucune association qui puisse soutenir les patients dans leur choix de médecine ou les informer sur l’homéopathie.

Le 30ème anniversaire du Syndicat professionnel des homéopathes du Québec (SPHQ), qui s’est tenu à Montréal en mai 2019 et qui réunissait homéopathes professionnels et public désireux d’en savoir plus sur l’homéopathie, a confirmé notre volonté de créer un mouvement pour les utilisateurs de l’homéopathie. Le documentaire de William Suerinck, L’homéopathie : une autre voie qu’il venait présenter à cette occasion, nous a profondément marquées. Nous ne pouvions assurément plus rester là, les mains croisées, à contempler le mépris envers l’homéopathie et la dénégation des témoignages de patients et des recherches scientifiques.

 

 « Nous estimions que les utilisateurs de l’homéopathie avaient le droit d’être informés à juste titre sur la médecine qu’ils avaient choisie et qui les soignait. […] Il était impensable de tourner le dos à cette médecine vieille de 200 ans et qui compte plus de 300 millions d’utilisateurs dans le monde. »

 

MHMC – Comment s’est-elle constituée ?

H.P. – En juillet 2019, nous avons été invitées à participer aux réunions de la future Coalition pour l’homéopathie au Québec qui réunissaient le SPHQ, plusieurs fabricants et notre mouvement citoyen pour l’homéopathie au Québec naissant.

En août, nous nous sommes attelées à la tâche et avons commencé à nous organiser, à répertorier les différentes associations d’utilisateurs dans le monde et surtout à nous approprier les réseaux sociaux comme Facebook sur lequel tous nos contenus sont actuellement déposés. Nous partions de zéro aussi bien du point de vue organisationnel et logistique qu’informatique. Mais la volonté de pouvoir soutenir les utilisateurs de l’homéopathie était plus forte et nous nous sommes démenées pendant nos temps libres pour créer ce mouvement. Nous estimions que les utilisateurs de l’homéopathie avaient le droit d’être informés, à juste titre, sur la médecine qu’ils avaient choisie et qui les soignait. Nous ne voulions pas que la désinformation dans les médias prenne le pas. Nous sommes nous-mêmes soignées depuis plusieurs dizaines d’années avec l’homéopathie. Il était impensable de tourner le dos à cette médecine vieille de 200 ans et comptant plus de 300 millions d’utilisateurs dans le monde[1].

Novembre 2019 marque la création officielle du Mouvement citoyen pour l’homéopathie au Québec, que nous avons nommé Homeo Populi lors d’une table ronde organisée à Montréal et intitulée « L’homéopathie : reconnaître sa légitimité, un enjeu d’intérêt pour la santé des Québécois ». Lors de cet événement majeur, nous avons eu l’occasion de partager notre histoire avec l’homéopathie et appuyer les propos des conférenciers présents à la table ronde. Nous défendions tous la liberté de choisir l’homéopathie pour se soigner, cette médecine qui fait ses preuves tant cliniquement que scientifiquement comme nous l’ont présenté à cette occasion Rachel Roberts et Alex Tournier du Homeopathy Research Institute.

Aujourd’hui, nous pouvons constater que ce mouvement était attendu : 200 J’aime le 19 novembre 2019 le jour du lancement, actuellement la page compte plus de 900 J’aime sur la page Facebook. Homeo Populi, c’est un mouvement fondé par des patients pour d’autres patients et ce n’est pas rien !

 

MHMC – Quelles ont été selon vous les dernières grandes mobilisations en faveur de l’homéopathie dans votre pays ?

H.P. – La table ronde organisée le 19 novembre 2019 à Montréal constitue sans aucun doute la grande mobilisation publique qui a fait beaucoup de vagues dans les médias. Souligner la légitimité de l’homéopathie et soutenir la liberté de choisir des patients, entre autres, ont constitué des piliers de l’événement. Il y avait là des professionnels de la santé, des chercheurs et des patients. L’objectif était de souligner la légitimité de l’homéopathie et la liberté de choisir des patients.

 

« Selon nous, parcours de soin respectueux de l’humain et de l’environnement rime avec liberté de choix et écoute attentive, mais aussi protection, qualité de vie, sécurité des traitements, accompagnement et individualisation. L’homéopathie représente sans conteste la médecine idéale pour ce parcours de soin ! »

 

Un autre événement majeur sur la scène québécoise a été la création de la Coalition pour l’homéopathie au Québec, à la demande du Syndicat professionnel des homéopathes du Québec (SPHQ). La CPHQ regroupe des associations de patients, des praticiens de l’homéopathie, des chercheurs et des acteurs de l’industrie. Son but est de promouvoir l’homéopathie au Québec ainsi que préserver la liberté de choix de se soigner. Homeo Populi en est membre et est fier de participer à cette Coalition afin de faire entendre la voix des patients.

Plus largement, en Amérique du Nord, une autre mobilisation importante et nécessaire à nos yeux, est bien entendu celle du mouvement de Americans for Homeopathy Choice (AHC) qui se bat pour défendre l’homéopathie pour les millions d’utilisateurs aux États-Unis. Le travail de Paola Brown et de son équipe mérite d’être souligné et ce mouvement constitue une source d’inspiration pour Homeo Populi. Nous avons beaucoup à apprendre d’AHC et c’est d’ailleurs pour cette raison que nous avons rencontré Paola Brown en janvier 2020, avec qui nous échangeons.

 

MHMC – Et demain, quels sujets vous semblent essentiels à partager, à faire connaître ?

H.P. – Selon nous, parcours de soin respectueux de l’humain et de l’environnement rime avec liberté de choix et écoute attentive ; il s’agit aussi de protection, qualité de vie, sécurité des traitements, accompagnement et individualisation.

Nous voulons faire savoir que l’homéopathie représente sans conteste la médecine idéale pour ce parcours de soin ! Non toxique aussi bien pour l’homme que pour l’environnement, cette médecine naturelle représente la médecine du futur. Nous ne savons pas de quoi demain sera fait, mais nous savons que nous devons faire notre part aujourd’hui. Il est de notre devoir de faire en sorte de respecter ce qui nous entoure non seulement pour nous, mais aussi pour les générations futures ; l’homéopathie nous aide grandement à le faire.

Nous souhaitons marteler que l’homéopathie convient à tout le monde puisque sans contre-indication : femmes enceintes, bébés, enfants et personnes âgées, tout le monde peut faire confiance à l’homéopathie.

Enfin, qui dit respect dit écoute ! En tant que patient, l’écoute attentive, sans préjugés ni jugements lors de la consultation est d’or. Se sentir respecté dans ses choix constitue un privilège et pour ces raisons les patients se tournent vers l’homéopathie.

 

MHMC – Quels seront vos prochaines actions ou événements pour cette fin d’année 2020 ?

H.P. – Homeo Populi fête son 1er anniversaire en ce mois de novembre et pour l’occasion, nous lançons une campagne de témoignages intitulée « L’homéopathie et moi ». Les utilisateurs sont invités à choisir une des phrases proposées qui résonne le plus pour eux en lien avec l’homéopathie et publier une photo d’eux avec la phrase choisie sur la page Facebook d’Homeo Populi. L’objectif est de montrer que de nombreuses personnes utilisent l’homéopathie, qu’elles en sont satisfaites car leur qualité de vie en est améliorée.

 

« En tant qu’utilisateurs de l’homéopathie, nous pouvons être fiers d’avoir choisi cette médecine et nous devons faire en sorte que tous les utilisateurs de l’homéopathie, et particulièrement les Québécois, n’aient pas peur de dire autour d’eux qu’ils ont été guéris en partie grâce à l’homéopathie ! »

 

Nous préparons également une campagne de sociofinancement afin de promouvoir davantage Homeo Populi. Notre objectif : être visible notamment auprès de ceux qui n’ont pas de profil Facebook, en créant le site Internet d’Homeo Populi. Ce site se voudra être une ressource essentielle pour les utilisateurs qui chercheront des informations pertinentes sur l’homéopathie. Ces renseignement seront d’ordre pratique : par exemple comment trouver un homéopathe professionnel dans sa région, savoir quelle pharmacie ou quel magasin de produits naturels offrent des remèdes homéopathiques. Par ailleurs, le site référencera les sites Internet de recherches scientifiques en homéopathie, les associations de patients ailleurs dans le monde. Tout cela permettra de créer ce lien d’appartenance à la communauté homéopathique.

Par ailleurs, le sociofinancement servira à officialiser Homeo Populi en créant une association légale, ce qui ajoutera davantage de poids à notre mouvement. Nous continuons d’accueillir de nouveaux membres qui souhaitent participer à nos futurs projets ! Dans le futur, nous prévoyons d’interviewer plusieurs acteurs de l’homéopathie et d’organiser des événements sociaux tels que des ateliers de premiers secours en conviant un homéopathe, des projections de documentaires sur l’homéopathie, … Et ce n’est qu’un début !

 

 


Homéo Populi – Sur Facebook, voici la publication qui a généré le plus de vues. En tant qu’utilisateurs de l’homéopathie, nous pouvons être fiers d’avoir choisi cette médecine et nous devons faire en sorte que tous les utilisateurs de l’homéopathie, et particulièrement les Québécois, n’aient pas peur de dire autour d’eux qu’ils ont été guéris en partie grâce à l’homéopathie ! Cet objectif sera bien entendu ancré dans tous les futurs projets qu’Homeo Populi entreprendra.

[1] Source Le Livre blanc de l’homéopathie, p. 15.