Inscrivez-vous à notre newsletter

Homéopathie
Ensemble, continuons
à faire ce choix

Pour une santé
globale et plurielle

Déjà
1 315 724
signatures

Homéopathie,
la preuve
par les faits
Voir les preuves

À la maternité, l’homéopathie apaise les maux des femmes enceintes

Tout au long de leur grossesse, les futures mamans sont sujettes à un certain nombre de désagréments (douleurs dorsales, nausées, troubles du sommeil ou encore sensation de jambes lourdes). Le service de gynécologie et d’obstétrique du centre hospitalier de Thiers, comme de nombreux autres en France, propose de soulager douleurs et inconforts liés à la grossesse grâce à des consultations en homéopathie. Ce service, sur mesure, est pris en charge par la Sécurité Sociale.

Crédit photo : Kamille Sampaio

 

Une maternité centrée sur le bien-être de la future maman

La maternité de Thiers souhaite que les femmes qui accouchent entre ses murs soient à l’écoute de leurs corps et de leurs envies. Ce faisant, il y a trois ans, un service d’acupuncture a été mis en place pour que les futures mamans se relaxent et se préparent à un accouchement serein.

Depuis janvier, la maternité propose également des consultations en homéopathie afin d’apaiser les maux liés à la grossesse. C’est Marie Lheritier, sage-femme de 31 ans, spécialiste de l’homéopathie appliquée à la périnatalité, qui reçoit les futures mamans les mardis après-midi.

Ces consultations offrent une alternative aux traitements conventionnels ainsi qu’un suivi sur mesure centré sur les sensations et les besoins de la future maman.

 

Homéopathie à la maternité, accouchement facilité !

Aujourd’hui certaines femmes regrettent l’utilisation unique de la médecine conventionnelle pour l’accouchement. Elles souhaitent revenir à des solutions plus naturelles afin de faire connaissance avec leur bébé dans les meilleures conditions et de consolider ce lien si précieux qui les unit !

Pour Marie Lheritier, l’homéopathie est la solution idéale : « On peut limiter le stress et favoriser l’ouverture du col. Et après la naissance, pour les mamans qui choisissent de ne pas allaiter, on peut limiter les symptômes telles que les douleurs liées à la montée de lait. ».

Pour Marianne Littlejohn, une autre sage-femme, « les femmes bien préparées dans leurs corps et leur esprit peuvent vivre la naissance comme un évènement profondément émouvant et stimulant ».

 

L’homéopathie : une valeur ajoutée pour les maternités

Les consultations en homéopathie ainsi que l’acupuncture doivent être envisagées comme des approches complémentaires de la médecine conventionnelle.

Les professionnels de santé doivent prendre conscience que ces nouvelles pratiques constituent une réelle valeur ajoutée pour les patientes et leurs bébés.